Gourmands avec Leila

Rejoignez mon univers gourmand en photos et régalez-vous.

24 juin 2010

J'ai testé la stévia chez GAL

Chers amis bonjour,

Ceux et celles qui visitent souvent mon blog le savent déjà, je ne consomme plus du tout de sucre. Tous mes gâteaux sont au candérel. Certes il y a des rumeurs comme quoi cela est nocif à la santé. Moi je n'y crois pas beaucoup, la plupart des aliments qui ont révolutionné nos vies ont moult inconvénients : les sans sucre, les lights, en passant par les congelés qu'on ne devrait pas, tels qu'épinards et artichauts.... J'essaye de ne pas en abuser mais j'en consomme.

Aussi c'est avec grande impatience que nous attendions la commercialisation de la plante

Ceux et celles qui visitent souvent mon blog le savent déjà, je ne consomme plus du tout de sucre. Tous mes gâteaux sont au candérel. Certes il y a des rumeurs comme quoi cela est nocif à la santé. Moi je n'y crois pas beaucoup, la plupart des aliments qui ont révolutionné nos vies ont moult inconvénients : les sans sucre, les lights, en passant par les congelés qu'on ne devrait pas tels qu'épinards et artichauts.... J'essaye de ne pas en abuser mais j'en consomme.

Aussi c'est avec grande impatience que nous attendions la commercialisation de la fameuse poudre stévia en france issue de la plante Stevia rebaudiana. La poudra blanche raffinée était interdite de vente au public. Elle a reçu l'agrément en septembre 2009 et depuis je guettais le moindre article sur ce sujet.

Je visite souvent le site de la maison du stévia à la recherche de nouvelles, c'est ainsi que j'ai appris sa commercialisation dans certaines pharmacies. J'ai alors demandé à mon mari de me ramener un pot il y a de cela quelques mois mais je n'ai jamais pris le temps de faire ce post.

Le flacon en question, Il a coûté cher, je crois 5 euros pour 45g (le flacon contenait 4% de stévia), ce qui est un dosage semblable à l'aspartame dans le canderel). Maintenant il parait qu'on en trouve en grande surface.

Cela fait quelques mois que j'en ai et j'ai essayé plusieurs fois la cuisson avec la stévia, j'ai réalisé des :

  • tartelettes aux pommes avec de la crème pâtissière
  • tartelettes aux pommes avec de la crème fraiche
  • muffins aux bananes

Verdict :

  • le résultat était réussi, rien à dire là-dessus
  • le pouvoir sucrant m'a semblé supérieur au canderel, j'ai donc réduit un peu la quantité dans les futures recettes
  • le goût de réglisse est bien prononcé
  • la stévia convient très bien pour des gâteaux et tartes dont le goût se marie bien avec. Par exemple avec les bananes et les pommes, ça passe sans problème mais le goût de réglisse est présent.
  • en revanche je ne ferai pas de gâteaux aux fruits rouges, c'est déjà ça de gagné

Je vous mets une photo de tarte aux pommes. La recette est ici, il suffit de remplacer le canderel par la stévia.

tarte_pom_stevia

 

A bientôt.

Leila.

Posté par GAL à 11:40 - Sans Sucre - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    La stévia est en vente sur www.cook-shop.fr en version sucrette, en poudre raffinée et en feuilles broyées http://www.cook-shop.fr/category.php?id_category=14
    Par contre je suis quelque peu dubitative sur le prix... Est elle réellement pure à 97 % ?

    Posté par Lavande, 24 juin 2010 à 13:02
  • Contrairement à toi, je n'ai toujours pas ouvert mon paquet.

    Posté par Vanille, 25 juin 2010 à 01:01
  • j'ai rajouté une précision suite à la question de lavande, mon flacon contient 4% de stévia.

    Posté par GAL, 25 juin 2010 à 09:10
  • oui en effet on le trouve maintenant en grande et même moyenne surface. Je l'ai essayé dans mon café et je n'ai pas aimé ce gout de réglisse. et en effet il est tout de même cher. pas encore essayé dans les gâteaux. Biz !

    Posté par manu, 25 juin 2010 à 10:00
  • Moi, tu le sais, c'est simple, c'est PAS DE RECETTES SUCREES... pour moi, je ne consomme pas de sucre et je n'aime aucun produit de remplacement (en même temps, c'est logique puisque je déteste le goût sucré!!!)
    Bises et toujours OK pour lundi

    Posté par annie, 25 juin 2010 à 21:22

Poster un commentaire